Optimiser le maillage interne de son site WordPress

Construire le maillage interne de votre site signifie créer tous ses liens internes pour lier les pages entre elles. C’est la stratégie de référencement naturel sur site la plus facile à réaliser.

Avant de penser à l’acquisition de backlinks, donc au SEO off-site, ce process de SEO on-site est nécessaire pour maximiser le référencement du site WordPress.

Et la cerise sur le gâteau : il n’est pas nécessaire d’être expert pour comprendre comment créer un maillage interne. Après avoir lu ce guide, vous serez en mesure de construire intelligemment et efficacement les liens internes de votre site web WordPress ou de votre blog.

 

Qu’est-ce qu’un lien interne ?

Un lien interne est un lien qui relie deux pages de votre site web. Un clic sur ce lien mène vers autre page du site ou à une certaine partie de la page avec une ancre HTML.

Pourquoi les liens internes sont-ils importants ?

 

Voici les différentes raisons pour lesquelles vous devez créer un maillage interne :

 

  • Transmission du jus SEO : lorsque vous créez un lien d’une page à une autre, il y a transmission de la « popularité » d’une page à une autre
  • Indexation : Les liens internes permettent aux robots des moteurs de recherche d’indexer efficacement votre site web.
  • Taux de rebond : Les liens internes peuvent réduire le taux de rebond de votre site et augmenter le nombre moyen de pages vues et le temps passé sur votre site web.
  • Tunnel de vente : puisqu’il s’agit de votre site, vous pouvez décider des pages que chaque visiteur doit consulter. Si vous essayez de vendre un produit ou même de générer des prospects, vous pouvez structurer votre site de manière à ce que les liens internes conduisent les visiteurs aux pages les plus stratégiques et les plus importantes de votre site.

 

Les règles à respecter pour un bon maillage interne

 

Pour que vos liens internes aient un impact très positif sur la croissance organique de votre site, nous devons néanmoins respecter certaines règles :

 

Utiliser des ancres de liens à correspondance exacte. Les liens internes sont analysés différemment des liens externes aux textes d’ancre.
Vous pouvez utiliser des ancres qui incluent le mot-clé exact de la page cible tant qu’il s’agit du maillage interne. Il suffit que ce texte d’ancrage ait un sens et aide l’utilisateur à naviguer.
Par exemple : Si votre lien sur la page/article « référencement naturel » de votre site, vous pouvez facilement créer une ancre de texte « référencement naturel ».

 

Si vous liez une page à une autre plusieurs fois (à partir de la même page et vers la même page), Google ne prendra en compte que la première ancre (celle qui est placée le plus haut sur la page). Cela signifie que vous devez structurer chacune de vos pages de manière intelligente.

 

Il faut se rappeler que les liens de votre navigation globale (menu du haut) font partie intégrante de votre maillage interne.
Par conséquent, si vous voulez vraiment améliorer la visibilité d’une certaine page pour un mot-clé donné, faites de votre mieux pour utiliser un mot-clé très pertinent dans le texte d’ancrage de la première instance du lien.
Cela est facile à réaliser tant que cette première instance ne se trouve pas dans la barre de navigation globale.

 

Capitaliser sur la page d’accueil

 

La page d’accueil est la page qui fait le plus autorité, quel que soit le site web. Il est alors essentiel de l’exploiter intelligemment.
Cela dit, vous devrez être très sélectif en ce qui concerne les liens internes utilisés sur cette page.
Vous pourrez donc ne lier que les pages les plus importantes de votre site à partir de votre page d’accueil afin de distribuer un maximum de jus à ces pages.

 

Création de liens profonds

 

Pour assurer une indexation optimale de votre site web, vous devez essayer de créer des liens profonds dès que vous en avez l’occasion.
La création de liens pointant vers des pages plus profondes aide Google ou d’autres moteurs de recherche à découvrir ces pages pour commencer à leur envoyer plus de trafic.

 

Utiliser l’architecture des silos pour une pertinence optimale

 

Il existe différents types d’architecture, comme expliqué dans cet article sur la façon de construire un maillage interne. Vous devez structurer votre stratégie de maillage interne pour aider vos utilisateurs.

 

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il est interdit de s’assurer que les moteurs de recherche sont également satisfaits. Pour répondre à ces deux attentes, vous pouvez en même temps créer une structure en silo.

 

Concrètement, une structure en silo est un groupe de pages qui présentent toutes un degré élevé de cohérence du point de vue du contenu et qui sont liées entre elles.
Ce maillage crée un haut niveau de pertinence qui aura pour effet d’augmenter la visibilité de chacune des pages concernées.

 

L’idée principale de l’architecture en silo est de décomposer un sujet principal en plusieurs pages plus spécialisées.
Ces pages draineront non seulement un trafic organique grâce à leur bonne visibilité pour les mots-clés à long traine car elles traitent d’un sujet spécifique mais aussi pour renforcer l’autorité de la page parente.

 

Laissez les liens dans DoFollow

 

Vos liens internes doivent toujours être dans DoFollow. Les seuls liens pour lesquels vous devez ajouter l’attribut NoFollow sont les liens d’affiliation ou les liens dans la section « commentaire » de votre blog.
Même si vous souhaitez supprimer les contenus dupliqués, utilisez « noindex » et gardez « follow » comme attribut.

 

Ouvrez vos liens dans une nouvelle fenêtre/un nouvel onglet

 

Personnellement, dès que je crée un lien, je l’ouvre dans un nouvel onglet avec l’attribut « target =_ blank ». Je pense vraiment que cela réduit considérablement l’expérience de l’utilisateur lorsque vous lisez un article et que vous voulez cliquer sur un lien pour vérifier des informations supplémentaires et perdre le fil parce que la page cible s’ouvre dans la même fenêtre.

 

En effet, il faut retourner à la page précédente alors je recommande de toujours placer chaque lien avec une ouverture dans un nouvel onglet.

 

Surtout pour un lien pointant vers une ressource ou une page externe car vous devez éviter que le visiteur ne quitte votre site !

 

Attribut ALT = Link Anchor

 

Dans certains cas, vous pouvez vouloir lier une image à une page ou à une ressource interne.

 

Dans ce cas, n’oubliez pas d’écrire le mot-clé correct dans l’attribut ALT de votre image afin qu’il reflète exactement le mot-clé de la page cible.

 

Par exemple, si je voulais lier une image à un article ou une page « Audit SEO », j’écrirais « SEO audit » dans l’attribut ALT.
Google considère l’attribut ALT comme un ancrage de lien d’image.

 

Éviter les erreurs de codage

 

Vos liens internes doivent être en HTML en permanence. Les liens d’échappement en JavaScript ou ceux enfouis dans Flash (évitez de toute façon Flash…).
Les robots ne peuvent pas indexer ce genre de liens.
S’ils ne peuvent pas les indexer, le maillage interne de votre site en sera affectée, ainsi que son indexation.
Donc, encore une fois, tous vos liens doivent être en HTML.

 

La création de liens internes doit se faire de façon manuelle

Je vous recommande vivement d’éviter les extensions/plugins WordPress pour créer vos liens internes. Il existe des plugins pour automatiser la création de liens internes, mais évitez-les.

 

Pour deux raisons seulement :
  • Les plugins ne comprennent pas les intentions de vos utilisateurs et sont donc mauvais en termes d’expérience utilisateur
  • Les plugins injectent des liens internes de façon aléatoire.

 

L’objectif de la création du maillage interne de votre site est d’améliorer l’expérience de l’utilisateur.
Créez toujours votre propre maillage interne et gardez l’utilisateur à l’esprit !

 

N’exagérez pas sur la quantité de liens internes

 

Vous ne devez jamais créer de liens internes dans le seul but de manipuler les moteurs de recherche. Le but d’un lien sur votre site web est d’aider vos lecteurs.
Si vous submergez une quantité ahurissante de liens, vous pénaliserez l’expérience des utilisateurs car ils ne sauront pas sur quels liens cliquer.

 

Ce comportement conduira directement à l’inactivité des utilisateurs et à l’augmentation des taux de rebond. Privilégiez la qualité à la quantité.
Avoir trop de liens internes est non seulement mauvais pour guider vos utilisateurs à travers votre site, mais aussi parce que cela partagera le jus SEO envoyée à chaque page.
Plus il y a de liens, moins il y a d’autorité fournie par chaque lien. Moins il y a de liens, plus l’autorité fournie par chaque lien est importante.

 

Ayez à l’esprit que le plus important est que le lien doit permettre au visiteur d’approfondir le sujet, il doit y avoir un connexion au niveau du sujet traité.

 

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser